2 min read
Sororité - Balai - Livre

Et si les sorcières étaient en quelque sorte alchimistes ? C'est un peu l'idée que j'avais derrière la tête en gribouillant ces trois mégères. Le masque étant fortement inspiré d'un masque contre la peste, je me suis dit que cela pourrait expliquer le nez profilé que l'on voit au loin lorsqu'elles volent au clair de Lune.

Bon, c'est un peu tiré par les cheveux, mais j'étais pris par le temps. Le temps qui encore une fois venait à manquer. Je dois reconnaître que je repousse pas mal mes limites avec ces dessins. Le brouillon de celui-ci était plié en 15-20 minutes après une recherche d'une petite heure. Le reste cependant...

La peinture, la lumière et les effets, c'est ce qui m'a pris le plus de temps. Je n'arrive pas à être satisfait de ce que je fais. Il y a énormément à améliorer, même si je dois le reconnaître j'ai déjà pas mal appris de mes dessins précédents.

Je trouve que les balais sont trop détaillés par rapport aux personnages, ce qui donne un effet détaché à l'image. Il y a le même effet avec les dorures qui luisent sur le livre. Certes il y a de la magie dans l'air et donc le livre luit en réponse à celle-ci, mais il manque le liant entre un aplat de couleur et cette lueur.

Concernant les couleurs, j'ai fait une mauvaise manipulation et je les ai effacées sans possibilité de retour arrière. J'ai donc recoloré rapidement les détails et le livre, mais j'ai oublié de repeindre les masques.

Malgré tout, j'ai trouvé une meilleure couleur pour le livre et je me suis rendu compte que laisser mon brouillon en légère opacité permettait de donner un peu de détail à l'image. J'ai donc conservé cet effet.

Quant à la lumière finale, les ombres ont été faites rapidement par manque de temps. Mais utiliser une brosse douce permet de masquer légèrement ce raccourci et en un petit quart d'heure j'ai pu avoir un effet assez sympa.

Dans l'ensemble, je suis assez mitigé, car j'aurais pu faire mieux. Mais j'ai un résultat que je trouve satisfaisant étant donné les contraintes pour faire ce genre d'image. Il faut simplement un peu plus de travail pour comprendre et améliorer les techniques de peintures que j'utilise*.

Puis il est important de se rappeler que certes, il est toujours possible de faire mieux. Mais cela signifie qu'il est également toujours possible de faire pire. Donc, dans l'ensemble, comme l'a un jour dit un grand ours, il faut se satisfaire du nécessaire.

* Pour information : je dessine deux à trois heures par jour pour ces dessins. Pendant et en dehors de ces deux à trois heures j'étudie de nombreuses vidéos pour apprendre des techniques et des astuces sur Krita, le logiciel que j'utilise pour dessiner.

Chris Pi

Chris Pi

Creator and administrator of this website